SEXION D’ASSAUT, SODOMISES PROFOND PAR LES GAYS

SEXION D'ASSAUT, SODOMISES PROFOND PAR LES GAYS
Il y a quelques jours encore la vie était belle pour le groupe de rap (prononcer hip-hop pour faire plus authentik staiiile) Sexion D’Assaut. De la cage d’escalier au plateau du Grand Journal. "Tu vois, gros, quand on a d’la motivation on peut sortir du ghetto, mais faut avoir la rage quoi, nous on a la rage pask’on nous a jamais rien donné, on est pas nés avec un gruyère doré dans la bouche, quoi, gros." La thune, les portes des clubs qui s’ouvrent en grand sans qu’on les ait pris pour du personnel de sécurité , les femeus à oilpe. "Mais on est restés les mêmes, gros, nous on prend pas la grosse tête pask’on sait d’où on vient, on est vrais, quoi, on est fiers de nos origines, gros."

Mais il y a quelques jours, tout bascule, c’est le drame. Le rêve de nos rescapés du ghetto prend une tournure que leur cervelles sous-connectées n’auraient jamais pu prévoir. Ils sont rappeurs, noirs, djeunes, normalement avec un pédigrée pareil, le système médiatique non seulement te fiche une paix royale et se contre-branle de toutes les conneries que tu peux sortir mais en général, il te pave le chemin d’or et d’argent et te paye des fortunes rien que pour tu passes tes journées à raconter ces conneries. Mais nos amis de la téci viennent de se bouffer la réalité de la société libérale multiculturelle over-egalitaire en pleine face. VLAM! L’avait pas vu v’nir celle-là, Moussa et Boubacar. Hé oui Ducon, craches sur tout ce que tu veux, les flics, les blancs, la France, mais pas touche à la moindre minorité, sale putain de negre, sinon on te renvoie direct dans ta cage d’escalier qui pue la pisse et le mafé.

Car c ‘est de cela qu’il s’agit. Nos negros avaient pas compris qu’une fois que tu as été adoubé par le système, c’est la grande vie mais que dès lors, tu n’es plus libre de tes paroles. Et donc,il y a peu, les connos confiaient tranquillement, à un zine de hip-hop, qu’ils étaient homophobes. Propos d’une incroyable banalité dans le milieu rap et plus largement dans le milieu "diversitaire". Mais évidemment blasphème total quand tu as integré le Saint des Saints médiatique.
Ainsi, depuis que des associations tarlouzoides se sont emues (comme on dit dans la presse d’Etat) des propos de nos chances rappeuses, toutes les portes se referment sur les derniers chouchous hip-hop des médias. Déprogrammations radiophoniques, annulations de concerts….
Bref, ca pue sa mère, gros!

Depuis, le groupe passe son temps à chialer sa race à tous les micros de presse que "non c’est pas vrai..on est pas homophobes…heu..on a rien contre ces putain de péd..contre les homosexuels pardon..heu..on est très tolérants………gros". Ça doit être leur potes rappeurs qu’on pas eu la chance/malchance (rayer la mention inutile) d’être élu par le système qui doivent se fendre la poire en les matant implorer maladroitement le pardon des homos. Nos rebelles du ghetto sont subitement devenus over gay-friendly. Il est à prévoir un duo Sexion d’Assaut/ Dave dans les prochaines semaines, genre "Du coté de chez Souad, gros", car visiblement Boubacar and co sont absolument prêts à tout pour rester accrochés à leur rêve de plateau TV et de piscine de caillasse. Mais, gageons qu’ils sont deja largués et que le système s’attèle déjà à leur trouver des remplaçants…..qui seront briefés sur les tantouzes avant d’être lâchés au grand public.

Pour ma part, j’attends impatiemment la nouvelle perle rappeuse des médias qui declarera dans un obscur fanzine rap "ouais gros, moi chuis antisémite, vas y t as vu comment qu’les feujs i’ maltraitent mes frères en Palestine, la vie d’ma reum, sur l’coran d’la Mecque cousin!".
Ca risque d’etre poilant.

Nouveau site d’info satirique : déconne et foutages de gueules no limit en html. Esprit Hara-Kiri. Nouveaux auteurs et esprits libres bienvenus !

Suivez et partagez !
0