OUI A LA BURKHA… POUR LES BOUDINS !

OUI A LA BURKHA… POUR LES BOUDINS !
Eh bien la solution est simple, et contentera tout le monde : nous proposons le port de la burkha obligatoire pour les musulmanes laides, les belles étant dispensées de cacher leur visage.

Et sur quoi baserons-nous notre choix, demandent les sceptiques ? Sur notre expertise. Comme la richissime Elisabeth Badinter qui se mêle de tout et qui est une Haute Autorité Morale à elle toute seule.

A L’Organe, nous avons vu défiler des centaines de femmes nues, toutes resplendissantes. Des Françaises, des Etrangères, des petites, des grandes, des jeunes, des moins jeunes, mais toujours terriblement attirantes.

Notre jury réduit (à deux experts) apporterait un jugement définitif sur la burkhanisabilité de telle ou telle musulmane.

OUI A LA BURKHA… POUR LES BOUDINS !
Pour exemple, Yasmina Benguigui serait fortement voilée, malgré ses incessants efforts pour faire belle. Yasmina Reza aussi.

En revanche, pas question de cacher le minois de Sofia Essaïdi.
Rachida Dati, toujours super sexy à 42 ans, serait elle aussi exemptée.

Mais Fadela Amara, à moins d’une super coupe de cheveux, se verrait contrainte de cacher sa tête.
Tiens, à propos de Fadela, il paraîtrait qu’elle aussi aurait…

OUI A LA BURKHA… POUR LES BOUDINS !
Cependant, nous laissons une chance aux moches qui disposent d’atouts indéniables : par exemple, un boudin à forte poitrine devra cacher son visage, mais dévoiler ses seins, par exemple sous un voile noir avec des motifs sexy.

Idem pour les fesses.

La burkha permettra donc à toutes les femmes qui le désirent de cacher telle ou telle partie ratée de leur corps, et de mettre en valeur, par un système de « fenêtre », les parties avantageuses.

C’est la burkha dite « évolutive », un concept que l’on doit aux ingénieux chercheurs de L’Organe.

OUI A LA BURKHA… POUR LES BOUDINS !
Imaginez : une musulmane moche mais avec un super cul qui se balade, incognito.
Les mecs sifflent son gros cul, c’est latin, on ne se refait pas, mais personne ne peut la reconnaître !

Remarquez, quand on y pense, c’est un peu ce à quoi sont arrivées les Occidentales : les Françaises, par exemple, championnes du monde de l’Amour, savent merveilleusement mettre en valeur leurs atouts, et planquer leurs défauts.

Finalement, avec le maquillage, les cosmétiques, les coupes de cheveux et les fringues, les moches ont-elles vraiment besoin d’une burkha ?

Nouveau site d’info satirique : déconne et foutages de gueules no limit en html. Esprit Hara-Kiri. Nouveaux auteurs et esprits libres bienvenus !

Suivez et partagez !
0