LILIANE BETTENCOURT LEGUE SON IMMENSE FORTUNE A L’ORGANE

LILIANE BETTENCOURT LEGUE SON IMMENSE FORTUNE A L’ORGANE
Bien sûr, aussitôt après avoir touché cette somme, nous avons appelé nos banquiers respectifs pour leur annoncer la nouvelle : « Alors gros fils de pute, toujours à nous coller des agios au cul ? Hein ? On t’entend plus trouduc ? Allo ? »

Après cette petite vengeance mesquine, nous avons été faire des courses dans les très grands magasins : boucher, épicier, boulanger, ils y sont tous passés. Nous avons changé nos vêtements, en dépensant une forte somme (près de 100€) au stand « habillage homme » de Carrefour. Maintenant, grâce à la marque maison, nous avons fière allure. Les femmes nous regardent de nouveau avec désir, et les hommes avec envie. Cela nous change des insultes en ligne !

LILIANE BETTENCOURT LEGUE SON IMMENSE FORTUNE A L’ORGANE
Evidemment, nous sommes depuis ce gain faramineux à l’Euroréal fortement sollicités par de nombreuses associations, fondées sur la souffrance d’êtres faibles qui n’ont pas eu notre chance : les handicapés mentaux lourds du CRIF et de la LICRA, les soutiens de Martine Aubry, les membres de la secte Claude Lanzmann SA, tous atteints de shoatite terminale, et l’ARF, l’Association des Racailles de France.

Mais nous savons bien que l’humanitaire c’est comme le fist : tu donnes un doigt, on te réclame le bras. Pas question de transférer tout ou partie de notre richesse à des parasites sociaux, qui ne nous auraient jamais donné un centime s’ils avaient touché le pactole. C’est comme ça qu’il faut voir les choses.

LILIANE BETTENCOURT LEGUE SON IMMENSE FORTUNE A L’ORGANE
Bien, que faire de tout cet argent ?

Nous avons été tentés d’acheter Messi pour le PSG, mais nous sommes contre le foot business, et le nain est vraiment trop laid.

Quelle rigolade quand même de voir sa photo en carton devant les magasins de son sponsor : il est plus grand que nature !

C’est ça la pub, nous faire prendre des stars pour des dieux.
Celui qui n’a jamais approché Jack Lang démaquillé ou Emmanuelle Béart sous une mauvaise lumière ne peut comprendre.

Tiens, à propos de langophilie, y a une sale vidéo qui tourne, et on parie que c’est encore des histoires de balais roses dans le cumul.
DSK au Carlton de Lille, c’est pareil : pourquoi est-ce qu’on lâche pas la grappe en France aux criminels multiviolistes qui ont payé leur forfait à la société (1€ symbolique) ?
C’est quoi cette nation de jaloux ?
C’est vrai que depuis qu’on a touché les 14 milliards, on se sent plus du côté de DSK que de Poutou.
Que voulez-vous, c’est l’argent qui décide, c’est l’argent qui vote, c’est l’argent qui pense.

LILIANE BETTENCOURT LEGUE SON IMMENSE FORTUNE A L’ORGANE
Sinon la révolution a commencé, par la Grèce, berceau de toutes les civilisations, et donc de toute révolution. Les collabos commencent non pas à paniquer – on n’en est pas encore là – mais à se poser des questions.

Sur le net tourne une vidéo montrant 2 employés modèle des cartels mexicains découper la tête de 2 zozos : l’un à la tronçonneuse, l’autre au couteau de boucher. Une minute 30 de bonheur, qui nous épargne Scream4 ou 5. C’est un court-métrage fondamental. Car il annonce des jours meilleurs.

L’Organe souhaite du courage à tous ceux qui souffrent car bientôt, c’est nous qui tiendrons la tronçonneuse. Et on repeindra les villes en rouge, comme sous Staline.
Avec Copé 2017 et ses amis terrorisés par le bolchevisme qui courent se réfugier dans la forêt, comme les 300 000 hutus poursuivis par le FPR à l’été 1994.

Nouveau site d’info satirique : déconne et foutages de gueules no limit en html. Esprit Hara-Kiri. Nouveaux auteurs et esprits libres bienvenus !

Suivez et partagez !
0