JE RENCONTRE CINDY CE SOIR

JE RENCONTRE CINDY CE SOIR
Tou d’abord je l’ai emmené à la pizzeria à Montcornet, elle s’appelle ‘La Thierache’, comme la région, et j’avais bu un bon apéritif chez des copains avant de venir.

Je peux vous assurer que j’étais bien chaud et très décontracté. Je lui ai parlé de mes passions que sont le tuning et mon projet de coupe de monde de penalty.

Elle m’a dit tu es très ambitieux. J’ai eu chaud au coeur. Alors j’ai prix une calzone, elle était bien fourrée, quant à Cindy elle a pris une 3 fromages, ce que j’ai trouvé quand même pas trop classe pour l’haleine.

Mais bon, c’est la région du maroilles il faut bien goutter aux spécialités locales.

Après on est allé danser en boîte à la Chaumière à la neuville, c’est la boite du coin dans les ardennes. J’ai jamais vu une boite pareil y a même des types, des agriculteurs, ils sont rentrés avec leurs bottes.

En rapport avec ça j’avais l’air classe. Ca avait bien démarré. Sur des chapeaux de roues comme on dit.

Le problème c’est que bien sûr j’ai rencontré des gens que je connaissais. Et là c’est le grand vide. Je me réveille sur une banquette tout seul avec le gros mal de tête.

Le gars du bar me dit que la fille est parti avec le grand brun qui a payé toutes les consos. Sur le parking je ne retrouve pas ma 205. Ca sent très mauvais. Oh oui.

Je décide de faire du stop et je croise un gars encore bourré qui me dit qu’il peut me ramener dans ma ville mais par un moyen détourné, il doit faire les soldes avant, à reims, et qu’après il revient par chez moi parce qu’il doit acheter une antenne tv qu’il a trouvé sur le bon coin, enfin je suis bien dans la merde. Je dis oui. Dans sa mégane il y a un pack de bière alors je recommence à boire. Et cela redevient assez flou dans mes souvenirs.

Je me rappelle qu’aux galeries lafayette, il y avait plein de belles filles, les bombes sexuels de la ville, j’ai eu une érection assez longue et très douloureuse.

La veille j’avais mis des sous vêtements sexy en cuir qui m’ont beaucoup compressés. Je commençais à mariner très sérieusement.

On a bien mangé et encore bu pas mal et on s’est retrouvé chez des gens qui vendaient une antenne j’ai rarement vu un appartement aussi crade, mais c’était un hlm, j’ai vraiment hésité rentrer quand j’ai senti l’odeur et en voyant le berger allemand dans le salon. mais comme sur le pallier il y avait des magrébins je me suis dis qu’il valait mieux attraper une maladie que de me faire volé mon portefeuille.

Le monsieur qui vendait l’antenne était alité, alors il criait depuis sa chambre et sa femme répétait tout en double dans le couloir. Il y avait un bébé avec une tête de crapaud qui faisait des petits jappements comme le chien. La femme ne devait pas savoir lire puisque elle ne savait pas compter, c’était dix euros. Il a fallu lui expliqué que dix euros équivalait à un billet de 5 et 5 pièces de 1. Elle avait l’air rassuré que l’on sache compter. Le monsieur a tout recompter nous étions libéré.

Maintenant il faut que je retrouve ma voiture, je vais envoyer un email à Cindy elle est peut être repartie avec.

Nouveau site d’info satirique : déconne et foutages de gueules no limit en html. Esprit Hara-Kiri. Nouveaux auteurs et esprits libres bienvenus !

Suivez et partagez !
0