INTOUCHABLES : LAMENTABLES !

INTOUCHABLES : LAMENTABLES !
Paquet-Brenner avait pourtant fait tourner l’énorme vedette Patrick Bruel, ce qui est une gageure, car même ses compatriotes producteurs ne veulent plus miser un jeton sur lui : ils veulent bien entretenir la tribu, mais pas perdre leur pognon. Aujourd’hui, c’est Intouchables qui tient la corde, malgré que le héros ne soit pas de confession financinternatonaliste.

Intouchables, en deux mots, c’est un grand nègre des banlieues qui s’occupe d’un handicapé blanc des beaux quartiers. Là, Toledano, à qui l’on doit des comédies chorales-bides, et Nakache, à qui l’on doit la même chose, se sont surpassés. Car ils magnifient la racaille, et rabaissent le Blanc, qui est forcément handicapé et vieux et con et triste et riche (et antisémite sûrement).

La force nouvelle vient d’en bas – pas du FN évidemment – mais de l’immigration « massive », incarnée par Omar Sy, l’homme qui est payé pour rire comme le singe et qui fait des procès lorsqu’on l’appelle « Omar », et pas « Monsieur Sy ». On a sa dignité.

INTOUCHABLES : LAMENTABLES !
C’est donc la racaille, malhonnête et voleuse, qui va sauver ce qui a fait la richesse de la France, à savoir le chrétien honnête et travailleur. Le propos est osé, de la part de nos deux réals subversifs (Subver est une très ancienne région d’Israël, ce pays à moitié volé par les Palestiniens à coups d’attentats aveugles). Mais pas au point de ne pas embaucher force acteurs et actrices financinternationalistes. On est au cinéma, les gars, on n’est pas à Gaza !

La bande-annonce résume bien le film : le colonialiste aigri diminué retrouve de la force grâce à la générosité naturelle du grand singe noir rigolard. C’est une véritable réconciliation nationale à laquelle nous assistons dans cette œuvre qui mérite son succès. Même Roselyne Bachelot l’a trouvée bien, c’est dire si elle envoie son message au lobby.

A ne pas louper : les messages d’admiration des internautes qui ont vu le film adressés à Toledano-Makache sur leur propre site. C’est plein de fautes d’orthographe de très haut niveau : http://www.toledano-nakache.com/

INTOUCHABLES : LAMENTABLES !
Merde, on vient d’avoir une mauvaise pensée qui fout tout par terre : si le résumé du film c’est « grand négwo égale blanc diminué », alors cela veut dire que « Négro = ½ Blanc ! »

Putain ! Le film est raciste, les gars ! N’y allez pas ! Tous à vos déclarations de racisme ! Dénonçons, inondons les assoces antiraces de nos mails les plus indigniais !

Si on était des négros, on irait péter la gueule aux réals financinternationalistes de cette propagande nazie.

Intouchables, quand la bienpensance marche dans sa propre merde.

Nouveau site d’info satirique : déconne et foutages de gueules no limit en html. Esprit Hara-Kiri. Nouveaux auteurs et esprits libres bienvenus !

Suivez et partagez !
0