DIAM’S L’INTERVIEW !

DIAM’S L’INTERVIEW !
Notre article du 8 mai 2006, écrit par Olivier Crachin, avait tout déclenché.

Qui est Olivier Crachin ?

Olivier Crachin est un petit Blanc spécialiste du rap, donc des Noirs, des jeunes et de la révolte. Un vieux journaliste monoobsessionnel (on dit spécialisé), qui raconte tout le temps la même chose assis dans son fauteuil (intérieur cossu et livres bien rangés), et sur qui crachent tous les musiciens sérieux.

Mais pour le Système, c’est Monsieur Rap. Crédibilité nulle (il a commencé à Picsou magazine), mais couverture médiatique maximale. Le Philippe Manœuvre du rap. Aux Etats-Unis, parler à la place des Noirs lui aurait déjà valu une décharge de plomb dans le buffet. Mais on est en France, pays du rap blanchi et des journalistes vendus.

DIAM’S L’INTERVIEW !
Salut Diam’s !
Salut man. Yo.

Pardon ? Bon, première question : pourquoi es-tu devenue afghane ?
Je suis pas afghane, je suis musulmane.

Allah t’a apporté la paix ?
Ouais, en quelque sorte.

Tu manges quoi, le matin ?
Des corn flakes, des frosties.

C’est des trucs pour chiens, non ?
Le nom, je m’en fous.

Si tu regardes un garçon, ton mec te vitriole ?
Quand même pas.

Et si tu regardes un pédé ?
Connard.

C’est vrai que tu lui envoies 70 textos par jour ?
Quand on aime trop, on compte pas les textos.

C’est très beau, comme rime. On sent un gros talent d’écriture, et une grosse souffrance aussi.
Ouais, j’ai souffert.

Tu penses quoi de Céline ?
La chanson de Hugues Aufray ?

Laisse tomber. Tu es plutôt PS ou UMP ?
Je m’en fous, je me laisse pas récupérer.

T’es diamsiste, quoi.
Diam’s quoi ?

Oublie. Ta chanson chez Denisot, elle était pas terrible.
Chacun ses goûts.

T’avais la grippe du poulet en écrivant cette daube ?
Vous avez vraiment des questions con, à L’Organe.

On n’a pas le choix, on est obligé d’être méchants et nazis, sinon tout le monde nous oublie.
Ben je vous oublierai quand même.

Menteuse, tu sais bien que c’est notre article qui t’a envoyé en HP. T’as du bol, Google l’a déréférencé. Mais 120 000 connexions… ça fait mal.
Ouais, ça m’a fait mal. Qu’est-ce que vous avez contre moi ?

Personnellement, rien, mais tu représentes l’élection de la bêtise. Tu racontes des conneries, et le Système t’érige en phare de la Pensée. C’est inacceptable.

Mais moi j’y suis pour rien, putain !

T’as qu’à écrire des trucs moins tarte, et on te lâchera la grappe. Mais là, on est obligé d’intervenir, c’est pas possible autrement.
C’est mes conneries, je les assume.

Tu te demandes pas pourquoi le Système te court après pour t’interviewer, cocotte ?
Pasque… j’ai des choses à dire.

Ben non, c’est justement parce que tu ne dis RIEN. Dès que t’as un VRAI truc à dire, tu fais fuir les micros. Je te jure, ça se passe comme ça.
Vous vous prenez pour des dissidents mais vous avez aucune audience.

Logique, on nous empêche d’en avoir.
Qui ça, « on » ? Vous êtes paranos, c’est tout.

Peut-être, mais on n’a pas été en HP, nous.
C’est bien une phrase de chien, ça.

Il paraît que tu te tapais ta choriste, c’est vrai ?
Des rumeurs de merde, je suis pas gouine, je suis musulmane.

Quand même, la notoriété et le fric, c’est cool, non ?
On voit bien que t’es pauvre et inconnu, connard. Quand t’auras mon succès, tu reviendras me voir.

Impossible, je suis pas assez con. Je pourrai jamais écrire les absurdités que tu as pondues.

Merci, c’est sympa, au fond. Quand on sort de dépression, ça fait du bien d’entendre des trucs comme ça.

Non mais c’est vrai, quoi. Tu as le succès, le pognon, la gloire, tu vas pas demander en plus d’être une plume talentueuse !
T’es jaloux, c’est tout. Moi j’écris pour les jeunes, les cités, les nanas les…

T’écris surtout pour les analphabètes.
Tu commences à me casser les couilles. Je voulais bien répondre à L’Organe, mais là…

Fogiel, malgré sa culture de lombric, a raison : on ne peut pas plaire à tout le monde.
Je le sais bien, et je cherche pas à te plaire.

Ben alors pourquoi t’as fait une dépression après notre article, le seul méchant, mais vrai, sur toi ?
Pasque c’est pas facile de se faire insulter.

On parcourt la toile, y a que des trucs positifs sur toi, à croire que le web, c’est promoland !
Peut-être que je suis pas une merde, comme vous dites.

On a jamais dit que t’étais une merde, juste que ton succès était moralement immérité.
Et les centaines de milliers de jeunes qui achètent mes CD, t’en fais quoi ?

Une pauvre bande d’ignorants, réduits à acheter des salades par la grâce d’un Système cynique et marchand.
T’aimerais pas que L’Organe se vende à un million d’exemplaires ?

Si, mais c’est impossible d’un point de vue technico-politique. Le Système te promeut parce que tu entretiens l’ignorance des masses, et nous maintient dans l’ombre, parce que nous sommes des ennemis acharnés de l’ignorance.
Pauvres jaloux bourrés d’orgueil.

Pauvre collabo inconsciente.
Connards nazis.

Pourquoi tu nous traites de connards ?

(Diam’s a quitté l’interview)

Nouveau site d’info satirique : déconne et foutages de gueules no limit en html. Esprit Hara-Kiri. Nouveaux auteurs et esprits libres bienvenus !

Suivez et partagez !
0