BIENVENUE A VILLENEUVE-SAINT-GEO’GES, LADIDON !

Je sais depuis longtemps qu’il est de bon ton de trouver teeeellement coooool l’immigration massive et incontrôlée que nous subissons depuis 50 ans, au risque de voir disparaître sous peu tout ce qui fait l’identité de notre France chrétienne bimillénaire. Je sais qu’on se fait traiter de raciste, de fasciste, de nazi, dès qu’on ose remettre en question les “bienfaits” de l’immigration et la soi-disant “richesse” que tous ces “jeunes” qui en sont issus sont censés apporter à notre société. Je sais que la délinquance ultra-violente que connaît notre pays n’a rien à voir avec la culture d’origine de ces sauvageons puisque – selon la doxa gauchiste orthodoxe – c’est forcément la méchante société française, et elle seule, qui en fait des voyous à force de les opprimer, stigmatiser, amalgamer, de ne pas leur offrir de travail, de logement, etc, etc. Le politiquement correct veut qu’il est interdit de remettre en question ces dogmes vivrensemblesques aussi puérils que stupides sous peine de se retrouver devant les tribunaux soviétiques d’une justice majoritairement aux mains de la gauche la plus bisounours et la plus obtue.

Et pourtant, quand je tombe sur un petit encadré indiquant la liste des naissances, mariages et décès dans une feuille de chou municipale de la charmante bourgade de Villeneuve-Saint-Georges, autrefois bien française, je me dis que, n’en déplaise à tous les beaux penseurs et donneurs de leçons de la gauche, le concept de “remplacement de population” défendu par de rares journalistes intègres et intellectuellement honnêtes genre Robert Ménard ou Yvan Rioufol, est bel et bien une réalité d’aujourd’hui.

BIENVENUE A VILLENEUVE-SAINT-GEO'GES, LADIDON !
Certains s’en réjouissent, de toute cette joyeuse “mixité”. Moi, cela m’attriste considérablement. Car le peuple de France est aujourd’hui en voie d’être submergé, en voie de disparition, en voie d’extinction. Et je ne vois objectivement aucune raison d’être heureux de constater sans réagir l’insidieux, progressif et inexorable anéantissement de notre peuple et de ce qui fait son lien et son identité – à moins d’être profondément maso et d’aimer la sodomie, ce qui doit d’ailleurs être le cas tant la sodomie est tendance en ce moment. 

Juste une question que je me pose parfois et que j’aimerais à présent adresser à mes amis gauchistes: que penseraient les Africains (au hasard) si l’Afrique devenait peu à peu, lentement mais sûrement, à force de vagues migratoires incontrôlées, un continent blanc à majorité chrétienne ? Pensez-vous sérieusement que les Africains accepteraient de garder leurs frontières – et leurs culs – aussi ouverts que les nôtres ? J’attends vos réponses, camarades ! Dans une heure je ramasse les copies !

Nouveau site d’info satirique : déconne et foutages de gueules no limit en html. Esprit Hara-Kiri. Nouveaux auteurs et esprits libres bienvenus !

Suivez et partagez !
0